Cuba libre

0
309

Le Cuba Libre est né juste après la guerre entre les Etats-Unis et l’Espagne lors de la 2e Guerre d’Indépendance (1895 à 1898). Selon la légende, un soldat américain, a commandé ce cocktail pour fêter la libération de Cuba et a porté un toast « ¡Por Cuba Libre! » (À Cuba libre !), qui était le leitmotiv des troupes américaines durant la guerre.
Mais le cocktail a connu un véritable succès que plus tard, pendant la prohibition aux USA entre 1919 et 1933 où la mafia a profité de Cuba comme base arrière du trafic d’alcool.
Les parrains mafieux importaient des cuves pleines de « Cuba Libre » : la coca coupait l’odeur et le goût du rhum et ainsi il passait plus facilement les contrôles des autorités. Dans les bars américains contrôlés par la mafia, on buvait donc beaucoup de « Cuba Libre » et le succès du cocktail a commencé.

Le « Cuba libre » est aussi parfois appelé ironiquement mentirita (« mensonge » en espagnol) par certains cubains ainsi que par leurs voisins dominicains qui ne considèrent pas l’île comme libre avec le régime castriste au pouvoir actuellement.

Ingrédients (pour une personne)

6 cl de rhum cubain (havana club, bacardi)
4 cl de jus de citrons verts
15 cl de coca cola ou pepsi

cuba-libre

Préparation

1.Dans un verre haut (tumbler) verser citron et rhum sur des glaçons.
2.Compléter avec le coca cola. Remuer lentement.

Suggestion : décorer avec une tranche de citron vert

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here